• C'est par un vote à mains lévées dans un hémicycle à moitié vide et alors même que tous les orateurs n'étaient pas passés, qu'a été adopté la loi sur le mariage homosexuel au Sénat ! 

    Devant cette atteinte à la démocratie parlementaire, nous sommes renforcés dans notre volonté de demander l'abandon de ce projet de loi néfaste pour la société et pour les enfants. 

    Après le vote du Sénat, le gouvernement a décidé d'avancer la seconde lecture du texte d'un mois à l'Assemblée Nationale. N'y avait-il pas de sujets plus urgent à traiter ? Chômage ? Crise morale ? Moralisation de la vie politique ? 

    La priorité du gouvernement semble être uniquement le mariage homosexuel ce qui a fait sortir les Orléanais nombreux vendredi 12 avril.

    Défilé de voitures aux couleurs de la manif dans les rue d'Orléans, rassemblement de citoyens devant la mairie... 

    Plus que jamais nous ne lacherons rien ! 

     

    Le gouvernement accélère, nous sommes en colère !

     

    Le gouvernement accélère, nous sommes en colère !


  •  

    C'est parti !

    Tous à Paris le 26 mai , les inscriptions arrivent très vite !

    D'ici là, plusieurs actions de toutes sortes sont prevues,

    n'hésitez pas à vous faire connaitre pour recevoir nos informations

    ou donner un coup de main !

    Nous avons besoin de tous !

    Pour nous aider : tractages, collages, flash mob... faites vous connaître Cliquer ici


  •   
    Jeudi 28 février 2013, M. Hollande déclare sur France 2 sa détermination sur le mariage homosexuel et sa réticence sur la PMA. Il renvoie celle-ci à un futur comité d’éthique ou loi sur la famille.
      
    Il est temps de rappeler la vérité
     
    IL SUFFIT DE VOTER L’ARTICLE 1 DE LA LOI POUR QUE
     
    L’ADOPTION PLENIERE ET LA PMA S’IMPOSE A LA FRANCE
     
     
    Démonstration
    1. L’Article 1 de la Loi Taubira donne un statut identique entre couples de sexe différents et de même sexe.
    2. La Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) dispose d’un lourd arsenal anti-discrimination. La CEDH défend des droits identiques s’il y a un statut identique.
    3. Si les couples mariés de sexe différents ont un droit d’adoption et de procréation, la CEDH considérera que les couples mariés de même sexe doivent eux aussi avoir un tel droit.
     
     
    Résultantes
    1. L’adoption plénière et la PMA seront automatiquement imposées à la France par la CEDH
    2. Pour la GPA, le seul frein actuel est la définition des droits des mères porteuses.
     
    Preuves
    1. Analyses de G. Puppinck, Docteur en Droit, expert au Conseil de l’Europe, directeur du European Centre of Law and Justice
    2. Tribune du Docteur Záborská, député européen et M. Petronis, Vice-Président de la Fédération de AFCE, parue dans le Figaro du 8 février 2013
    3. Mail aux députés de Mme Elizabeth Montfort, ancien député européen, le 12 février 2013
    4. Déclaration de Maître Poivey-Leclercq, ancien membre du Conseil National des Barreaux, lors de l’audition du 21 février 2013 au Sénat
    5. Dossier, cosigné par M. Ph. Malaurie, Professeur émérite de Panthéon-Assas, M. J. Borrego-Borrego, ancien juge de la CEDH et Maître Koubi-Flotte, Docteur en Droit, avocat à Marseille et Bruxelles, remis à soixante-dix sénateurs le 27 février 2013
    6. Déclarations de l’avocate LGBT Maître Mercary et de Judith Silberfeld co-fondatrice des news LGBT (Lesbienne, Gay, Bi, Trans)
     
    Objections
    1. « La PMA n’est autorisée que pour raisons thérapeutiques – Art. L. 2141-1 du code de la santé publique ?» NON, les arrêts de la CEDH sont supra-législatifs et infra-constitutionnels en l’état du Droit français.
    2. « La GPA est interdite par la Loi – Art.L. 227-12 code pénal ?» NON, les arrêts de la CEDH sont supra-législatifs et infra-constitutionnels. Et la circulaire Taubira reconnaissant la GPA à l’étranger fragilise la position de la France.
    3. « Les politiques n’en parlent pas ?» NON, M. le député Fromentin l’a évoqué deux fois lors du vote le 12 février
    4. « La France pourrait ne pas suivre les arrêts CEDH ? » NON, la France a toujours fini par respecter les arrêts CEDH depuis sa création en 1959 par la Convention européenne des droits de l'homme, dans le cadre du Conseil de l'Europe
     
    Pour aller plus loin
    1. Lire le dossier complet CEDH vs France.pdf notamment l'arrêt CEDH contre Autriche du 19/03/2013, où comment un père biologique se voit déchoir de ses droits parentaux envers son fils au profit de la compagne de son ex-femme, et l’Autriche sommée de modifier sa législation
    2. Ecouter la vidéo qui explique aussi que des familles ont été condamnées en Espagne et en Allemagne. Elles refusaient que leur enfant suivent les cours de Gender, soit 45 jours de prison en Allemagne en 2011.
    3. Faire une recherche Internet avec les mots clés CEDH et LGBT4. Etudier articulation Loi Taubira et Art. 31 de la Loi de refondation pour l’Ecole sous le prisme de la non-discrimination : http://bit.ly/164PmtL et http://bit.ly/126FfSU
     
    Pour conclure
      
    Sachez que tous les députés et sénateurs sont informés.
     
    Cela rend incompréhensible les postures du type “Oui au mariage pour tous non à l’Adoption et à la PMA”.
     
    A moins que VOUS ne souhaitiez le “changement de civilisation” voulu par Mme Taubira, INFORMEZ tous VOS proches et moins proches sur ces faits, qui transcendent toute opinion philosophique, politique ou religieuse.
     

  • L'annonce d'un virtuel retrait de la PMA et la GPA estinsuffisant, car la seule ouverture du mariage aux couples de même sexe change l’adoption et la filiation humaine et entraîne automatiquement, par application du tout-puissant principe de non-discrimination par les instances européennes, la légalisation par la France et l’autorisation à tous ses citoyens des techniques de procréation artificielles : la PMA ET la GPA.

    Nous restons donc plus que jamais déterminés et exigeons le retrait du projet de loi Taubira.

    Nous vous tiendrons trés prochainement au courant des actions à venir.

     

     

      

     

     

     


  • 1 400 000 personnes, mobilisation historique !

    Bravo à tous pour votre engagement et votre détermination

    Pour revivre la Manif pour tous du 24 Mars: 

     

     Revivre ces derniers mois de mobilisation : 


  • Face à une volonté politique forte de nous empêcher de manifester et de nous exprimer,

    Nous redisons notre détermination à manifester notre opposition au projet de mariage homosexuel

    à Paris dimanche 24.

    Notre mobilisation est sans faille et les coups bas ne font que la renforcer!!

     Infos plus précises dans les heures à venir


  • 18 mars : En réaction à l'Arrété Préfectoral interdisant l'accès aux Champs-Elysées, aux places de la Concorde, de l'Etoile et des Invalides, notre détermination ne fait que croître !

     

    TOUS A PARIS LE 24 MARS

     

     Liberté de conscience ! Egalité devant la naissance ! Fraternité dans la croissance !

     

    Paris, le 18 mars 2013

    Communiqué de presse 

    La Manif Pour Tous prend acte de l'arrêté du Préfet de police de Paris en date du 18 mars 2013 au soir, portant interdiction du projet de manifestation envisagé sur les Champs-Elysées le 24 mars prochain. L'arrêté interdit également aux manifestants l'accès à la place de la Concorde, de l'Etoile et des Invalides.

    La Manif Pour Tous engage immédiatement les voies de droit qui s'imposent, afin de faire reconnaître dans les 48 heures par le juge compétent l'exercice de sa liberté de réunion.

    Compte-tenu du caractère exécutoire de cet arrêté, La Manif Pour Tous est tenue de suspendre temporairement toute action et appel à se rendre sur les lieux interdits.

    La Manif Pour Tous assure cependant tous les Français mobilisés que la manifestation aura bien lieu comme prévu dimanche 24 mars à Paris dans un cadre strictement légal. Elle les tiendra informés en temps réel.

    Notre détermination, comme la vôtre, ne fait que croître face à cette décision politique déguisée en mesure de police !

     

     

      Peu importe le lieu, LA MANIF AURA LIEU !

    Les recours contre cet arrété sont lancés

    Et ce nouveau déni de démocratie doit nous mobiliser encore plus !

    TOUS A PARIS

    Pour des raisons légales, il convient donc de suspendre toutes les actions de communication (tractage, autocollants,...) mentionnant les Champs Elysées le temps que l'arrêté préfectoral soit annulé (une équipe de juristes affûtent ses arguments depuis longtemps car c'était assez prévisible).


  •  

    Cette fois, nous serons encore plus nombreux ! Il sera plus difficile de ne pas nous compter !

    Pour vous aider à venir nombreux et vous joindre à nous ce 24 mars à Paris, nous prolongeons le tarif réduit.

     Pour vous inscrire dans les bus par CARTE BANCAIRE, vous pouvez utiliser le module ci dessous: 

     INSCRIVEZ-VOUS VITE ! 

    Pour consulter tous les départs de car : Cliquez ici

     

    Equipez-vous pour la manif avec les sweats et les tee-shirts : Cliquez ici