• Clôture de l’Université d’été :La Manif Pour Tous en ordre de marche contre la familiphobie


    ​Tous nés d'un homme et d'une femme
      
    Paris, le 14 septembre 2014  

    COMMUNIQUE DE PRESSE

      

    Clôture de l’Université d’été :

    La Manif Pour Tous en ordre de marche

    contre la familiphobie

     

    A l’issue de la 2ème Université d’été de La Manif Pour Tous qui s’est tenue tout le week-end dans un camping de Palavas les Flots, les militants et responsables du mouvement sont dans les starting blocks pour une nouvelle année de mobilisation contre la familiphobie du gouvernement. « Loi Taubira, PMA, GPA, genre, le changement de civilisation, c'est toujours maintenant et on n’en veut toujours pas ! » a déclaré en clôture de l’Université d’été Ludovine de La Rochère, Présidente de La Manif Pour Tous, devant plus de 350 militants boostés par ces deux jours de conférences, ateliers et forums sous le soleil de l’Hérault. 

     

    Juristes, sexologues, philosophes, historiens, écrivains…, les experts présents ont fait prendre conscience aux participants venus de toute la France de la gravité de la situation et de l’urgence d’une mobilisation pour la dénoncer. L’enjeu est clair : protéger la famille, premier lieu de solidarité et refuge des plus vulnérables. C’est pourquoi La Manif Pour Tous entend poursuivre son action contre la marchandisation de l’humain qui est de fait tolérée de multiples manières par le gouvernement. Si la GPA/Gestation Pour Autrui – c’est à dire les mères porteuses – est officiellement interdite en France, la circulaire Taubira permet de contourner cette interdiction et favorise donc l’asservissement de la femme et la marchandisation de l’enfant. Ceci sous prétexte que l’enfant né d’une GPA à l’étranger serait « apatride » et « anonyme » (commentaires publics de Mme Taubira), ce qui est rigoureusement et absolument faux : comme tout le monde, ils ont l’état civil et la nationalité de leur pays de naissance ! « Concrètement, un enfant fabriqué par mère porteuse est importé en France tous les 3 jours » s’inquiète Ludovine de La Rochère. « Il faut dénoncer vigoureusement cette hypocrisie du gouvernement. De nombreuses voix s’élèvent dans la société et sur l’ensemble de l’échiquier politique pour demander l’abolition universelle de la Gestation Pour Autrui. C’est une de nos revendications majeures des prochaines manifestations prévues à Paris et Bordeaux le dimanche 5 octobre » poursuit-elle.

      

    Cette nouvelle mobilisation début octobre a bien entendu été au cœur des échanges de cette université d’été. Selon la plupart des responsables locaux du mouvement, la coupe est pleine pour beaucoup de familles victimes du matraquage fiscal du gouvernement et des mesures anti-sociales comme la réduction du congé parental. La famille doit être protégée, d’autant que c’est elle qui protège les Français en période de crise. Cela explique que tous les sondages montrent l’attachement à la famille. C’est aussi pourquoi, après bientôt deux années de mobilisation dans la rue, la loi Taubira autorisant le mariage et l’adoption pour les couples de personnes de même sexe ne passe toujours pas. « La question de l’abrogation se pose sérieusement chez les responsables politiques » se félicite Ludovine de La Rochère. Motivés par le succès de cette université d’été, les militants sont tous très mobilisés à l’idée de retrouver le chemin du pavé le 5 octobre. Distributions de tract, collage d’affiches, rencontre avec les décideurs et les élus locaux… la mobilisation est multi-forme. Tous gardent aussi en tête qu’à l’issue des dernières manifestations, le 2 février 2014 à Paris et Lyon, qui avaient rassemblé des centaines de milliers de personnes, le gouvernement avait fait marche arrière et avait enterré son projet de loi Famille. « Le 5 octobre, notre mobilisation permettra d’envoyer un message d’avertissement au gouvernement. S’il refuse de nous entendre et s’entête à vouloir déconstruire la famille, nous sommes prêt à amplifier le mouvement. On ne lâche rien ! » conclut Ludovine de La Rochère. Le message est passé, et bien passé, auprès des militants. Mission accomplie pour cette université d’été.  

     

     

     

     

     



  •  

      

    Tous nés d'un homme et d'une femme

     Paris, le 26 août 2014

      COMMUNIQUE DE PRESSE

      

    Gouvernement Valls 2 :

    La Manif Pour Tous dénonce des provocations et craint de nouvelles menaces pour les familles

     

     La nomination de Najat Vallaud Belkacem au Ministère de l’Education Nationale est une véritable provocation. La nouvelle ministre est en effet à l’origine des très controversés « ABCD de l’Egalité » devenu « Plan égalité » qui sous couvert d’égalité entre fille et garçon contribue en réalité à prôner l’indifférenciation des sexes et à diffuser l’idéologie du genre à l’école. A peine la rumeur arrivée sur les plateaux de télévisions, de nombreux commentateurs ont évoqué cette « provocation ». Porte-parole du Parti Socialiste, Carlos Da Silva s’est empressé de nier l’existence de la théorie du genre !

     

    La confirmation de Christiane Taubira au poste de Garde des Sceaux est la seconde provocation de MM. François Hollande et Manuel Valls. Car derrière la confirmation de celle qui a donné son nom à la loi  autorisant le mariage et l’adoption pour des couples de personnes de même sexe, c’est aussi l’avenir de la Circulaire du même nom qui est en jeu. La Circulaire Taubira autorisant la reconnaissance en France des enfants nés de GPA (mères porteuses) à l’étranger est en effet au cœur de la mobilisation citoyenne contre cette nouvelle forme de traite humaine. Commander et acheter un enfant sur catalogue, louer ce qu’il y a de plus intime chez une femme, son ventre, voilà la réalité de la pratique des mères porteuses cachée derrière trois lettres anonymes GPA. Gammy, bébé né trisomique et abandonné par ses parents clients au début du mois d’août a ému le monde entier. Sa mère aussi. La Manif Pour Tous ne cesse de rappeler que le drame qu’a été l’affaire Gammy n’est pas un cas isolé mais bien la triste réalité d’une pratique indigne. Un nouveau cas similaire en Grande Bretagne vient d’être révélé il y a quelques heures par The Sun. C’est pourquoi le mot d’ordre majeur des manifs pour tous du dimanche 5 octobre à Paris et Bordeaux sera la demande l’abolition universel de la Gestation Pour Autrui. « On ne peut pas d’un côté considérer à juste titre que la GPA est un crime et d’un autre organiser le contournement de son interdiction en régularisant les enfants achetés à l’étranger par des couples de français, qu’ils soient hétérosexuels ou homosexuels. C’est la raison pour laquelle la circulaire Taubira doit être retirée sans délai. Sa confirmation au sein du gouvernement en qualité de garde des sceaux est un signal très inquiétant » estime Ludovine de La Rochère, Présidente de La Manif Pour Tous.

     

    Enfin, le maintien de Laurence Rossignol en tant que Secrétaire d’Etat en charge de la famille est synonyme de vives inquiétudes de la part des familles. La proposition de loi APIE (Autorité Parentale et Intérêt de l’Enfant) doit arriver prochainement au Sénat en 1ère lecture. D’autres propositions de lois comme la suppression de l’adoption plénière sont d’ores et déjà dans les tuyaux avec le soutien de Mme Rossignol. Et le lobby LGBT (Lesbiennes, Gays, Bisexuels et Transexuels) poursuit son action pour obtenir la libéralisation de la PMA (Assistance Médicale à la Procréation) pour les couples de femmes et les célibataires, privant ainsi délibérément et avant même leur naissance des enfants de leur père.

     

    « En réponse à l’annonce de ce gouvernement Valls 2 et aux vives et légitimes inquiétudes des familles devant les projets de l’exécutif, La Manif Pour Tous maintient plus que jamais son appel à manifester le dimanche 5 octobre contre la GPA, la PMA pour les couples de femmes, l’enseignement du genre à l’école et autres projets familiphobes du gouvernement » conclut Ludovine de La Rochère.

     

    Ce que nous défendons :

    • L’intérêt supérieur de l’enfant
    • L’altérité sexuelle homme-femme
    • Le mariage homme-femme
    • La filiation père-mère-enfant
    • La liberté d’éducation des parents
    • L’égalité et la démocratie

     

    Retrouvez nous sur :

    •        www.lamanifpourtous.fr

    •        https://twitter.com/LaManifPourTous

    •        https://www.facebook.com/LaManifPourTous



  •  

    Tous nés d’un homme et d’une femme

    Paris, le 5 août 2014

     COMMUNIQUE DE PRESSE

     

    Parce que l’exploitation de la femme est intolérable

    Parce que l’enfant n’est pas un objet

    Parce que tous les enfants ont besoin d’un père et d’une mère

     

    La Manif Pour Tous appelle à manifester contre la circulaire GPA/Taubira

    dimanche 5 octobre à Paris et Bordeaux

      

    L’abandon d’un enfant handicapé par des parents-clients australiens l’ayant commandé à une mère porteuse a ému le monde entier. La mobilisation est urgente pour faire cesser cette nouvelle traite humaine en plein essor, encouragé pour les Français par la circulaire GPA/Taubira. Celle-ci doit être retirée de toute urgence et la France doit lutter contre le business de la GPA au niveau international. C’était évident et nous l’avions annoncé : après la loi Taubira autorisant le mariage et l’adoption pour les couples de même sexe, l’étape suivante est là avec la GPA (mères porteuses, pratique conduisant à l’asservissement des femmes et à la marchandisation des enfants), la PMA pour les couples de femmes (qui revient à concevoir des enfants orphelins de pères), l’idéologie du genre à l’école, qui considère les élèves comme des êtres neutres et interchangeables… De tout cela, nous ne voulons pas, ni en France, ni ailleurs ! 

    « Depuis l’adoption de la loi Taubira, une centaine de bébés ont été fabriqués par GPA - Grossesse Par Autrui (c’est à dire par le recours à une mère porteuse) à l’étranger pour des Français, s’indigne Ludovine de La Rochère, Présidente de La Manif Pour Tous. De fait, l’essor de cette pratique se poursuivra tant que la France ne met pas en place des moyens dissuasifs. Or c’est tout le contraire qui se passe avec la circulaire GPA/Taubira, avec laquelle la Ministre de la « Justice » encourage de fait l’asservissement des femmes et la marchandisation des enfants. Cette gigantesque hypocrisie doit cesser. Nous serons donc à nouveau dans la rue à Paris et à Bordeaux dimanche 5 octobre pour réclamer le retrait de cette circulaire » poursuit-elle.

    Le mariage Homme-Femme, la filiation Père-Mère-Enfant et la famille, premier lieu de solidarité et refuge des plus vulnérables, à commencer par les enfants, tels seront les revendications portées par les manifestants. Comme lors de toutes les précédentes mobilisations de La Manif Pour Tous, le 5 octobre sera une journée de manifestations pour la famille et avec les familles, dans un climat paisible et déterminé.

     

    Ouverture de l’Assistance Médicale à la Procréation (PMA) pour les couples de femmes et les célibataires, reconnaissance progressive de la GPA (mères porteuses), enseignement du genre à l’école (ni ABCD, ni malette pédagogique, ni plan pseudo-égalité), matraquage fiscal des familles, réduction du congé parental… trop c’est trop !

     

    Il  est temps de mettre un terme aux innombrables attaques contre la famille. Dimanche 5 octobre, La Manif Pour Tous et l’ensemble de ses partenaires invitent tous les Français à avertir le Président de la République et son gouvernement : l’actuelle tentative de déconstruction des identités sexuelles Homme-Femme, du lien Père-Mère-Enfant et la familiphobie doivent cesser !

     

    Ce nouvel appel à battre le pavé à Paris et Bordeaux sera au cœur d’une vaste mobilisation en faveur de la famille, la Fête des Familles étant organisée dans divers départements par des fédérations AFC ce week-end du 4-5 octobre .

     

    « Toutes nos équipes sont dans les starting blocks. A l’instar des manifestations à Paris et Lyon du 2 février 2014, nous ne nous laisserons pas insulter par le Gouvernement qui devra répondre sur le fond à nos revendications sans essayer de détourner sur des problèmes imaginaires d’ordre public » prévient Albéric Dumont, Coordinateur général de La Manif Pour Tous.  « L’organisation des transports est d’ores et déjà en cours dans toutes les régions. Les tractages et les collages commenceront dans les prochains jours. La mobilisation est au rendez-vous pour stopper la marchandisation des femmes et des enfants » conclut-il.

    Le 5 octobre, venez manifester contre la circulaire GPA/Taubira

     



  •  

    Tous nés d’un homme et d’une femme

     

    Paris, le 10 juillet 2014

     

    COMMUNIQUE DE PRESSE

     

    La Manif Pour Tous reçue au CESE : 

      

    une détermination intacte pour défendre la famille, le mariage, la filiation, la dignité de tous et l’intérêt supérieur de l’enfant 

      

      

    Une délégation de La Manif Pour Tous a été reçue ce matin à 8h30 par Jean-Paul Delevoye, Président du Conseil Economique Social et Environnemental (CESE). Ce rendez-vous faisait suite à la décision du Tribunal Administratif de Paris il ya quelques jours reconnaissant l'illégalité du rejet en février 2013 de la pétition citoyenne historique signée par plus de 700.000 personnes et demandant au CESE de se prononcer sur les conséquences de la loi Taubira. Bien qu’à l’époque,  il ne s’agissait que d’un projet de loi aujourd’hui adopté par le Parlement, la question de ses conséquences reste plus que jamais d’actualité comme en témoigne les affaires de GPA (Gestation ou Grossesse Par Autrui, c’est à dire les mères porteuses) et de PMA (Assistance Médicale à la Procréation) pour les couples de femmes qui se succèdent devant les tribunaux avec un silence complice du gouvernement. 

      

    Camel Bechikh (Président de Fils de France et porte-parole de La Manif Pour Tous), Jérome Brunet (président de l'Appel des Professionnels pour l'Enfance et porte-parole de La Manif Pour Tous), Albéric Dumont, coordinateur général de La Manif Pour Tous et Ludovine de La Rochère, Présidente de La Manif Pour Tous, ont été reçus pendant plus d’une heure et demie par Jean-Paul Delevoye. 

      

    Au cours de ce rendez-vous qui s’est déroulé dans un climat d’écoute mutuelle mais sans chaleur excessive, la délégation de La Manif Pour Tous, représentant les millions de manifestants et les 700.000 signataires de la pétition citoyenne, ont regretté le traitement politique et le mépris auquel s'est livrée le CESE, 3ème assemblée constitutionnelle de la République, en piétinant la légitime inquiétude des Français sur les conséquences sociales de la loi Taubira. Le Président du CESE avait en effet demandé au Secretaire général du gouvernement quel traitement devait être réservé à la pétition citoyenne. Celle-ci, dépassant largement les 500.000 signatures requises (plus de 700.000 en 3 semaines) avait été rejetée abusivement comme l'a déclaré le Tribunal Administratif de Paris le 30 juin dernier. Les porte-paroles de La Manif Pour Tous ont donc demandé une nouvelle fois à Jean-Paul Delevoye de répondre favorablement à leur souhait en lançant sans délai cette saisine. « Le CESE s'est gravement décrédibilisé. Nombreux sont ceux qui se demandent ce qui justifie encore l’existence de cette institution, plus encore si elle n'écoute pas les citoyens » explique Ludovine de La Rochère. « Le CESE a aujourd’hui la possibilité de servir la démocratie en répondant à notre pétition. Quelle que soit sa décision, nous lui avons confirmé les yeux dans les yeux que nous ne lâcherons rien ! Jamais ! » poursuit-elle 

      

    Le Président Delevoye a déclaré que le bureau avait décidé de ne pas faire appel du jugement, mais solliciterait en revanche un éclaircissement des conditions de recevabilité des pétitions citoyennes, estimant qu'il y avait ambiguïté du point de vue juridique. La Manif Pour Tous souligne que ni le rapporteur public ni le tribunal n ont évoqué de problème d ambiguïté...

     La délégation de La Manif Pour Tous a prévenu M. Delevoye qu'un nouveau projet ou proposition de loi dans le domaine sociétal qui poserait problème aux Français ferait l'objet d une nouvelle pétition citoyenne et que le CESE aurait donc l'obligation de s'en saisir. Elle a demandé au Président du CESE de le faire dûment savoir au Président de la république et au Premier ministre. 

     La Manif Pour Tous a ainsi réaffirmé sa détermination intacte à permettre à tous les Français qui le souhaitent de se mobiliser sur les sujets de société et particulièrement ceux touchant à l'identité humaine homme/femme, la filiation, l'intérêt supérieur de l enfant et la famille. Elle a insisté auprès de M. Delevoye pour qu'un travail et un colloque sur les droits et besoins de l'enfant soient prévu et organisé au CESE.

      

    A l’issue de ce rendez-vous, Ludovine de La Rochère rappelle que La Manif Pour Tous sera pleinement mobilisée à la rentrée scolaire, avec un programme d’ores et déjà bien chargé : une université d'Eté les 13 et 14 septembre à Palavas-les-Flos (34) et sans doute une grande mobilisation dans la rue le week-end des 4 et 5 octobre.  

     


  • Tous nés d’un homme et d’une femme

     

    Paris, le 9 juillet 2014

     

    INFORMATION PRESSE

     

    La Manif Pour Tous reçue au CESE ce jeudi 10 juillet à 8h30 

    Suite à l’annulation le 30 juin dernier par le Tribunal de la délibération du bureau du CESE sur la pétition citoyenne de La Manif Pour Tous contre le projet de loi Taubira (mariage et adoption pour les couples de même sexe), une délégation du mouvement rencontrera Jean-Paul Delevoye, Président du CESE, jeudi 10 juillet à 8h30.

     

    Camel Bechick, Jérôme Brunet et Lionel Lumbroso, tous trois porte-parole, Albéric Dumont, coordinateur général, et Ludovine de La Rochère, Présidente de La Manif Pour Tous, évoqueront avec M. Delevoye les implications et suites de cette décision de justice sur la pétition ayant réuni 700 000 signataires, et ses conséquences pour l’avenir.